• Les implants Motiva® ne sont pas encore disponibles dans le commerce aux États-Unis et font l'objet d'une enquête clinique conformément à la réglementation de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour les dispositifs médicaux expérimentaux.

    Les implants Motiva® sont marqués CE, ce qui signifie qu'ils sont conformes aux normes de santé, de sécurité et de protection de l'environnement pour les produits vendus dans l'Espace économique européen (EEE). Actuellement, Motiva® est approuvé pour la distribution commerciale dans plus de 80 pays à travers le monde.

     


    Pour plus d'informations, vous pouvez consulter : ustrial.motiva.health

    En savoir plus
  • Veuillez utiliser notre LOCALISATEUR DE CHIRURGIEN afin de trouver une clinique ou chirurgien prêt de chez vous disposant de la formation et des qualifications appropriées à l’utilisation des produits Motiva Implants®https://motiva.health/fr/app/center-locator
    En savoir plus
  • Qid® est le premier microtranspondeur au monde destiné à une utilisation clinique dans un implant mammaire. Il s'agit du seul transpondeur doté du marquage CE (qui indique la conformité aux normes de santé, de sécurité et de protection de l'environnement pour les produits vendus dans l'Espace économique européen), et la Food & Drug Administration (FDA) des États-Unis a autorisé son utilisation en 2004. . Qid® est placé dans le remplissage en gel à l'intérieur des implants Motiva®.

    Un lecteur portatif est utilisé pour scanner le transpondeur en externe, fournissant un numéro de série électronique (ESN) qui peut être utilisé pour récupérer des informations importantes sur l'implant telles que la date de fabrication, le type d'implant, le volume, etc.

    Qid® est une fonctionnalité facultative de Motiva® Implants qui est particulièrement utile aux patients et aux chirurgiens pour identifier le type d'implant après l'intervention chirurgicale et pour vérifier les détails de l'implant en cas de rappel de produit.

    Les informations sur le produit ou la garantie sur les cartes peuvent être perdues ou égarées. Grâce à son ESN unique situé en permanence dans l'implant mammaire, Qid® offre la confiance d'une traçabilité et d'une vérification instantanées de l'implant.

     


    Un microtranspondeur d'identification par radiofréquence (RFID) (Qid®) est un composant passif (sans batterie) placé dans le gel qui fournit à chaque implant un numéro de série électronique unique accessible uniquement via l'utilisation d'un scanner portable spécifique à Motiva. . Le numéro de série électronique ne contient pas d'informations spécifiques au patient ou identifiables, seulement des informations spécifiques à l'appareil telles que la date de fabrication, le numéro de série, le numéro de lot, le volume de l'implant, la taille et la projection, le modèle et le type de surface).

     


    Le Qid mesure 9 mm de longueur.

     


    Les composants du Qid® sont :

    • Fil de cuivre Polystermide Estersol 180,
    • Noyau de ferrite nickel-zinc,
    • Adhésif acrylate Photobond4442,
    • Circuit intégré spécifique à une application 4305 (ASIC),
    • et verre de silicate sodocalcique.

    En savoir plus
  • L’Académie américaine de pédiatrie a affirmé qu’il n’y a aucune raison pour qu’une femme avec des implants mammaires s’abstienne d’allaiter. Cependant, une chirurgie d’implant mammaire peut perturber la capacité optimale d’allaitement, en réduisant ou en arrêtant la production de lait. La plupart des femmes avec des implants mammaires qui ont essayé d’allaiter leur bébé ont réussi sans problème. On ignore si les femmes avec des implants mammaires ou les enfants de femmes avec des implants mammaires risquent davantage d'avoir des problèmes de santé. Veuillez informer votre chirurgien avant la procédure si vous envisagez d’allaiter, car en prenant cela en compte d’un point de vue chirurgical, il est possible de réduire les difficultés d’allaitement..

    En savoir plus
  • Oui, le Qid® est sûr pour effectuer une IRM. Le dispositif ne présente pas de dangers connus dans le cadre d’une IRM utilisé dans les conditios spécifiées.

    Le Qid® peut créer une imagerie invalide au cours d’une IRM (connu sous le nom d’artéfact) ce qui peut bloquer la visualisation d’une petite zone du tissu mammaire proche du Qid®. Dans certains cas, des techniques d’imagerie alternatives telles que l'échographie, la tomographie, la mammographie, mammographie avec contraste et scintimammographie pourront être utilisées pour avoir une meilleure visualisation de la zone.

    En savoir plus

Vous avez d'autres questions ?

Être informé est le meilleur moyen de prendre de belles décisions. N'hésitez pas à poser vos questions !